Logiciel de comptabilité générale en partie double

Vous voulez améliorer la gestion de votre entreprise, opter pour un logiciel qui applique la comptabilité en double partie, mais vous ne savez lequel choisir. Cet article est fait pour vous. Retrouvez-y toutes les informations nécessaires, de la définition même de ce principe, à ses avantages, avec au final quelques exemples de ce type de logiciel comptable.

Généralités sur la comptabilité

Avant toute chose, il paraît utile de faire un bref rappel sur les différents types de comptabilité. En effet, il en existe deux types: la comptabilité simple et la comptabilité en partie double. Dans ce qui suit, chacune d’elle vous sera présentée, avec un accent particulier mis sur la compta à partie double.

La comptabilité à partie simple dans laquelle une transaction est enregistrée sur un compte unique ;

La comptabilité à partie double dans laquelle toute transaction est enregistrée sur 2 comptes de manière simultanée.

La comptabilité simplifiée

La comptabilité simplifiée est la compta la plus simple qu’une société puisse tenir. Elle comporte les éléments suivants:

  • Un journal de trésorerie. Celui-ci se subdivise en deux livres: un livre de caisse qui recense les recettes et dépenses en espèces, et un livre de banque qui recense pour sa part les recettes et dépenses via un compte en banque;
  • Un journal des achats qui reprend les factures et les notes de crédit des différents fournisseurs;
  • Un journal des ventes. On y retrouve les notes de crédit et les factures adressées aux différents clients ;
  • Un livre d’inventaire qui est composé d’une description et d’une appréciation des stocks.

    Dans ce système, on calcule le solde entre recettes et dépenses. Et c’est ledit solde qu’on inscrit. Il y a donc 2 colonnes, une qui permet de décrire la transaction et l’autre qui permet d’indiquer la valeur chiffrée, en négatif ou en positif selon le cas.

    Pour qui?

    Ce type de comptabilité est uniquement réservé aux petites entreprises et aux indépendants. Plus précisément, on y retrouve des entreprises individuelles, des sociétés en nom collectif et des sociétés en commandite simple ayant un chiffre d’affaires inférieur à 500 000 euros hors TVA.

    Toutefois, il y a des secteurs qui sont exclus. Il s’agit des assurances, des opérations de crédit, des opérations et placements boursières.

    Quels sont les avantages et les inconvénients?

    Ce système a été instauré par l’administration fiscale dans le but de rendre plus facile la comptabilité des indépendants ainsi que des petites entreprises. Dans le cadre d’une comptabilité simplifiée, il n’y a en principe que les recettes et les dépenses qu’il faut tenir à jour. Jadis, ce principe générait une formidable économie de temps. Mais cet argument n’est plus d’actualité aujourd’hui du fait d l’avènement des programmes comptables entièrement automatisés.

    En outre, la comptabilité simple ne s’effectue pas avec de la profondeur. A titre d’exemple, il n’est pas possible de dresser le bilan des créances, des avoirs et des dettes. Elle ne peut donc pas être utilisée en tant qu’outil de gestion du fait de sa légèreté. En cas de problème avec le fisc, elle vous sera défavorable du fait qu’elle ne possède pas de force probante.

    La comptabilité en partie double

    Par opposition à la comptabilité simplifiée, la compta à partie double est une technique d'enregistrement des écritures, dans laquelle on inscrit le montant d'une transaction sur 2 comptes en même temps.

    Dans ce système, qui est d’ailleurs le plus utilisé en général, l’enregistrement d’une transaction se fait simultanément au débit d’un compte et au crédit d’un autre, pour la même opération. En d’autres termes, l’écriture est enregistrée à la fois dans un compte crédité et dans un autre débité.

    L’écriture d’un crédit est synonyme de l’utilisation d’une ressource, tandis que celle d’un débit signifie l’emploi d’un débit.

    Pour qui?

    Ce type de comptabilité est adapté pour toute personne physique, les structures en nom collectif, les structures en commandite simple ayant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 500 000 euros, ainsi que toutes les autres types de sociétés (SPRL, SA, SARL, SPRL-S, SCRL et SPRLU).

    Exemple de comptabilité à partie double

    Prenons l’exemple d’une entreprise qui achète des meubles de bureau pour une valeur de 50 euros. Dans le principe de la partie double, il faudra donc écrire:

  • Un débit de 50 euros dans le compte meubles de bureau ;
  • Un crédit de 50 euros dans le compte de trésorerie, étant donné que ce montant d’argent doit être déboursé pour financer l’achat des meubles.
  • Le crédit de trésorerie (de 50 euros) signifie que cet argent qui constitue une ressource est utilisé.
  • Le débit de 50 euros dans l’actif meubles de bureau, veut dire que cet argent est employé afin d’augmenter la valeur de l’actif. A la suite de l’achat, l’entreprise possèdera une plus grande valeur en meubles de bureau et une valeur en trésorerie disponible, plus faible.

    En partie double, tous les comptes comprennent forcément 2 parties, débit et crédit. Les montants sont inscrits dans l’une ou l’autre.

    Certaines transactions, par exemple celles qui font intervenir la TVA, se détachent en différents crédits et débits. Les montants totaux des crédits et des débits doivent bien entendu être égaux.

    Mais faites attention. Les colonnes débit et crédit dans un relevé bancaire sont inversées, car celui-ci présente le point de vue de l’institution bancaire.

    Avantages de la comptabilité à partie double

    La comptabilité double a pour principal avantage de procurer une image extrêmement détaillée de l’organisation et la gestion de votre structure. Vous pouvez alors l’utiliser comme un vrai outil de gestion.

    La partie double est une technique de loin plus efficace que le principe de la partie simple. En effet, elle vous permet de:

  • Enregistrer des transactions différées dans le temps, telles que des provisions ou des emprunts ;
  • Vérifier à tout moment que les valeurs des crédits sont égales à elles des débits. Pour dire simple, le total de ce que la société doit, est en tout point égal au total de ce qu’elle possède. En d’autres termes, une dépense ou une recette sera toujours associée à son mode de financement ;
  • Présenter avec plus d’exactitude les richesses et les finances de la société.

    Le caractère public de ce système peut néanmoins présenter un inconvénient. Effectivement, vous êtes tenus à l’obligation de déposer vos comptes annuels auprès de la Banque de France chaque année. N’importe qui peut donc en prendre connaissance.

    Pourquoi préférer la comptabilité double à la comptabilité simple?

    Il est conseillé aux néo-entrepreneurs de choisir la comptabilité double, bien qu’ils correspondent légalement aux critères de la comptabilité simplifiée.

    Effectivement, la comptabilité double partie reflète de façon extrêmement plus détaillée la situation de la société. Grâce à une comparaison des bilans faite au fil des années, vous pourrez parfaitement suivre l’évolution de vos propres fonds. Vous pourrez également comparer les exercices et faire usage de votre comptabilité en tant qu’outil de gestion stratégique.

    Il est nécessaire pour un entrepreneur indépendant, d’être entièrement au courant en tout moment et en tout temps de la santé financière de sa structure.

    Exemples de quelques logiciels

    Dans cette partie, il vous sera présenté quelques exemples de logiciels pratiquants le principe de la comptabilité double partie.

    GNUCash

    Conçu initialement pour assurer le suivi de l’évolution des comptes bancaires, dépenses et revenus, portefeuilles d’actions de l’entreprise, il intègre le principe à double.

    Noalyss

    Anciennement appelé PhpCompta, Noalyss est un logiciel web. Il nécessite donc pour son fonctionnement, une base de données et un serveur web. Son interface peut paraître rustique lors du premier abord, mais ne vous fiez pas à cette impression.

    OpenConcerto

    OpenConcerto est un logiciel libre qui a été développé par ILM Informatique. Celui-ci englobe le périmètre occupé par la gestion commerciale, mais également les stocks. Il a pour bonus de permettre une gestion facile de la paye et de la comptabilité.

    Odoo

    Le logiciel Odoo, tout comme le logiciel comptable Tryton, possède un module de comptabilité. Il permet en outre de mettre sur pied une boutique de vente online.

    Conclusion

    Comme vous avez pu le constater dans cet article, il est vivement recommandé d’opter pour une comptabilité à partie double, non seulement pour avoir de solides éléments de votre côté en cas de litige avec le fisc, mais elle vous permet de connaître avec exactitude et à tout moment la situation financière de votre entreprise.

    Sujets similaires...