Logiciel de comptabilité pour les métiers de loi en Suisse

On a en général un regard assez différent sur les corps de métier liés au droit, entre autres les avocats, les juristes et les notaires et ce qu’ils sont en réalité. Pourtant, ce sont des corps de métiers avec lesquels nous pouvons travailler tous les jours sans forcément s’en rendre compte.

Bien entendu, comme dans toute autre profession, il leur est nécessaire de tenir une comptabilité claire, et ceci est plus simple lorsque l’on utilise un logiciel adapté.

Définition de ces concepts

Avant toute chose, êtes-vous sûr de connaître réellement à quoi chacun de ces corps de métier et quel est leur rôle dans la société?

L’avocat

Un avocat est un professionnel du droit. Ses fonctions principales sont les suivantes: prodiguer des conseils à ses clients sur les questions juridiques (elles peuvent être relatives à leur quotidien juridique, ou à des aspects plus spécifiques), les défendre dans une cour de justice en prenant leur défense et en protégeant leurs intérêts et, de manière générale les représenter.

Il arrive que la représentation soit, par le droit national, rendue obligatoire, entre autres pour assurer les droits du client. L'avocat peut certes, plaider pour son client, mais il a également pour mission de le conseiller pour tous les aspects relevant de la sphère juridique. Il peut intervenir le cas échéant, avec d’autres spécialistes du droit (notaire, huissier, etc.) ou des chiffres (expert-comptable).

Le notaire

Un notaire est un officier ministériel et public, en charge de concevoir, authentifier et conserver des actes juridiques possédant une force juridique spécifique.

Dans les actions les plus importantes de la vie de tout un chacun (testament et vente immobilière par exemple) ou de la vie du monde des affaires (opérations de fusion, constitutions de société, entre autres), recourir à un notaire vous permettra de sécuriser vos rapports juridiques avec vos partenaires (personnes physiques et personnes morales) et de garantir vos éventuelles transactions. La loi a d’ailleurs prévu un recours obligatoire aux services d’un notaire dans des domaines précis tel qu’un contrat de mariage.

Dans le cas de la signature d’un contrat, par exemple, le rôle du notaire sera de se rassurer de l’identité et de la capacité des différents signataires, de confirmer l’exactitude des renseignements importants contenus dans le contrat (par exemple afin de confirmer la propriété d’un bien), et d’anticiper l’adoption d’éventuelles clauses illégales. En contrepartie de ces différentes formalités, un acte signé devant notaire revêt le titre d’acte authentique, lui conférant de ce fait, une force juridique très forte.

Le juriste

Depuis plusieurs années déjà, le rôle des juristes s’est affirmé et ne cesse de se développer. Les services juridiques revêtent un caractère plus ou moins important en fonction de la taille de la structure. De ce fait, si un juriste est employé dans une grande structure (plus de 350 à 400 employés), il pourra effectuer des tâches assez variées telles que les conseils, la documentation, l’administration ou alors appartenir à un secteur juridique spécifique, par exemple en qualité de chef du département des brevets et des marques. De la même manière, ce type de structure peut opter pour un cabinet de conseils pour des affaires particulières.

Pour leur part, les PME, ne disposent pas toujours des moyens suffisants pour recourir à un juriste à demeure. La solution de secours est de solliciter les services d’un cabinet de conseils ou d’un cabinet d’avocats. Peu importe le lieu d’exercice, un juriste d’entreprise est en fait le consultant permanent de la structure pour les questions financières, commerciales et techniques.

Intérêt de la comptabilité pour ces corps de métier

Une majorité d’entreprises, aussi bien les petites entreprises que les plus grosses entreprises, gagnent en général à avoir au sein de leur effectif un professionnel du droit.

On n’est jamais à l’abri d’un contentieux avec un client, un partenaire ou même l’administration. Le dit contentieux peut survenir lors d’une transaction, de la signature d’un acte ou encore de l’exécution d’un contrat. C’est alors que ces professionnels peuvent apporter leur plus-value.

Ces professions se doivent d’avoir une comptabilité irréprochable, entre autre car de part leur statut, la moindre irrégularité dans celle-ci peut avoir des conséquences assez importantes.

On peut d’ailleurs conseiller d'avoir de bonnes bases en comptabilité, afin de limiter les erreurs et mieux cerner la chose.

Exemples de quelques logiciels de comptabilité

Nous allons vous présenter brièvement des logiciels suisses de comptabilité spécialement conçus pour les corps de métier qui nous intéressent dans cet article à savoir les notaires, les avocats et les juristes.

itZEN

Ce logiciel est un programme tout en un. Conçu sur mesure, il facilite la gestion des différentes affaires ainsi que le suivi administratif basé sur les besoins des métiers des spécialistes du droit.

EyeTeK

Cette application suisse très populaire et spécialisée dans la comptabilité et la facturation des études d’avocats et de notaires. Elle est également une solution tout en un. Elle gère facilement la saisie des opérations, ainsi que les différents suivis.

MCA-ERP

La nouvelle génération de ce logiciel pour les notaires et avocats, permet la centralisation de l’ensemble des données ainsi que l’optimisation des processus administratifs. Cette centralisation des données confère un accès plus rapide et en temps réel à votre profil.

Tiberghien

Tiberghien est une application active dans tous les aspects de la fiscalité internationale et nationale, ainsi que dans le droit des individus et de la famille. Il vous assiste dans ces aspects aussi bien dans la phase d’avis que dans la phase du contentieux

Conclusion

Il est donc important pour les personnes exerçant un métier du droit de disposer d’un logiciel comptable adapté. En choisissant Pistazzio, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté!

Sujets similaires...